Brochures

Une brochure, dénommée fréquemment aussi «livre à couverture souple ou softcover», peut être fabriquée par des méthodes très diversifiées. En production industrielle, elle comprend généralement une ou plusieurs couvertures flexibles avec ou sans rabats, et est rognée sur trois côtés.

 

 

Brochures à cahier unique

Brochure agrafée au fil métallique

L’agrafage au fil métallique ou la piqûre à cheval est le genre de brochure le plus simple et le moins coûteux. Il s’agit du «cahier» à proprement parler. La brochure agrafée au fil métallique est utilisée pour toutes sortes d’imprimés d’une épaisseur de 1 à 5 mm.

Brochure à couture au fil à nœud

Dans la couture au fil à nœud, le fil est introduit dans le pli à la main ou à la machine. La fabrication artisanale et le fil de différentes couleurs laissent la voie ouverte à une fabuleuse créativité. La couture au fil à nœud est employée pour les plaquettes commerciales, les cahiers scolaires ou les ouvrages d’art d’une épaisseur de 1 à 8 mm.

Brochure à couture piquée

Les brochures à couture piquée sont cousues avec un fil dans le corps de l’ouvrage. Le fil reste visible ou est masqué par une couverture. On a recours à la couture piquée pour les plaquettes commerciales ou les passeports d’une épaisseur de 1 à 5 mm.

Brochures à cahiers multiples

Brochure simple

Dans le type de brochure le plus simple et le plus fréquent, une couverture semi-cartonnée est collée au dos du corps du livre. La brochure simple se distingue par un usage très polyvalent, puisqu’on la trouve par exemple dans les rapports commerciaux, livres de poche, catalogues de produits, et autres publications denses mais éphémères.

Brochure anglaise

La brochure anglaise se compose d’une couverture cartonnée non imprimée, protégée par une jaquette imprimée munie de rabats repliés recto verso. La jaquette est généralement collée au dos de la couverture cartonnée. Cette brochure un peu plus sophistiquée est d’usage dans des œuvres bibliophiles, ouvrages commémoratifs, catalogues d’art ou autres plaquettes commerciales.

Brochure chinoise

Dans la brochure chinoise, les feuilles du contenu et de la couverture sont perforées, à l’aide d’un alésoir ou d’un petit foret, à un centimètre du bord. Le fil est broché à la main à travers la liasse de feuilles perforées. Cette technique très décorative a vu le jour en Chine, et sert à relier proprement et joliment une liasse de feuilles.

Brochure suisse

Dans la brochure suisse, le dos du corps de l’ouvrage n’est pas collé à la couverture, mais seulement par une bande étroite sur la troisième page de couverture. Ainsi la brochure s’ouvre-t-elle parfaitement. La bande de renfort existe dans quantité de coloris variés et constitue donc un excellent élément de décoration.

Brochure dos libre

Les brochures dos libre se caractérisent par une ouverture très plate, obtenue par le dos creux non collé directement au corps de l’ouvrage. Ces produits peuvent comporter une reliure collée ou une reliure cousue. L’ouverture à plat est formidablement mise en valeur dans des épaisseurs de 6 à 30 mm.